Accueil > Lettre : Tarification des séjours de vacances

Lettre : Tarification des séjours de vacances

2016-lettre aux cheminotsAux cheminots dépendants des CE nationaux exerçant en région Pays de la Loire

Nantes, le 25 avril 2016

Cher(e)s collègues,

 

Dans le contexte de transformation de l’entreprise que nous traversons, issu de la loi du 4 Août 2014, portant réforme du système ferroviaire, beaucoup de fonctionnements sont appelés à évoluer.

Parmi eux, ceux de notre CER. En ce sens, il me paraissait important de porter à votre connaissance certains des choix de la direction du CER.

Lors de l’inscription de vos enfants aux séjours de vacances proposés par le CER SNCF de Nantes, nombre d’entre vous ont pu être surpris par les éléments communiqués. Ces derniers sont le reflet de nos obligations de respecter l’accord de mutualisation des ASC (activités sociales et culturelles) signé le 28 décembre dernier par SNCF, CGT, UNSA et SUD Rail. Ce sujet a été développé dans le « Planète CE » du mois de mars.

Dans ce cadre et dans l’attente du positionnement des CE nationaux (Maintenances et travaux, Ingénierie et projets, siège mobilités, Fret, Gares et connexions, Epic de Tête, siège réseau, circulation) nous ne pouvons toujours pas vous confirmer le tarif appliqué si vous ne dépendez pas du CER SNCF de Nantes  (EPIC MOBILITES Pays de la Loire).

Ainsi, si votre CE national se positionne pour le reversement de sa dotation, vous bénéficierez de la tarification habituelle, basée sur le Quotient Familial. Dans le cas contraire, vous serez considérés comme extérieurs au CER SNCF de Nantes et relèverez d’une tarification différente et plus élevée (Cf tarif ext. du catalogue Vacances Atlantique 2016).

En effet, la dotation des quelques 2325 cheminots du périmètre mobilités PDL n’est pas suffisante pour assurer le financement des activités sociales et culturelles pour un peu plus de 5000 cheminots, travaillant sur le périmètre du CER SNCF de Nantes.

Lors de la réunion de la Structure Conjointe du 2 mai prochain, notre CER fournira aux CE nationaux les montants nécessaires au financement des ASC. Ensuite, chaque CE national devra se positionner pour ou contre son reversement. Cette décision devrait intervenir aux  mois de mai ou juin selon les CE.

J’attire votre attention sur le fait que la situation à laquelle nous sommes confrontés cette année est unique, compte tenu de la mise en place de l’accord de gestion mutualisé.

Elle ne se reproduira donc pas l’année prochaine. Le positionnement des CE Nationaux intervenant beaucoup plus en amont, nous serons en capacité, en 2017, de vous indiquer le montant du séjour dès votre inscription.

 

Voilà, cher(e)s collègues, les éléments que je souhaitais porter à votre connaissance.

 

En espérant que ces derniers vous amèneront un éclairage sur la situation du moment.

Amicalement.

 

Le Secrétaire du CER SNCF de Nantes

Mikaël RACAPE